Diocèse de Reims : la Tradition toujours et encore marginalisée

Publié le par Le collectif

         application du Motu Proprio Summorum Pontificum :
messes hebdomadaires à Chartres, St Maur , Paris ( 1er, 16ème, 14ème, 19ème, ...), Marseille, Montpellier , Bordeaux, Cannes ,La Roche sur Yon ,  etc....

 à quand une messe hebdomadaire à Reims ?
à quand une véritable mise en application de la volonté du Saint Père Benoît XVI dans le diocèse ?

La situation à Reims n'a pas évolué, malgré la présence d'un groupe de fidèles attachés à la forme liturgique dite extraordinaire du rite romain. Monseigneur Jordan semble se satisfaire d'avoir concédé ( et quelques jours avant du Motu Proprio du 7 juillet) une messe traditionnelle par mois.
Accorder deux heures par mois l'usufruit d'une église rémoise , voilà ce tout ce dont devraient se contenter les familles. Quelle générosité !
Où est la vie paroissiale que nous devrions vivre au jour le jour?
Comment se fait-il qu'aucun fidèle ne soit reçu, qu'aucun responsable diocésain ne vienne rencontrer les fidèles ?
La première demande date, rappelons le encore une fois de 1989 . Les fidèles n'ont cessé depuis ce temps de se faire entendre. Il a fallu pour obtenir cette première avancée ( un messe mensuelle) conjuguer la "pression" d'une campagne d'information par tractage à la publication du MP Summorum Pontificum qui approchait.
Monseigneur Thierry Jordan ne pouvait pas vraiment continuer à faire comme si le rite du bienheureux Jean XIII n'avait pas d'existence légitime.
Monseigneur connaît par ailleurs très bien les fidèles qui y sont attachés et qui ont toujours été désireux d'avoir des rapports harmonieux et apaisés avec leur évêque.
Devant la volonté affichée de Monseigneur Jordan , bien connue de tout son clergé, de ne pas tenir compte de la promulgation du motu proprio de 2007 ( en restant à l'application la plus restrictive de celui de 1988 , pourtant caduque) , les prêtres diocésains sont plus que réticents à prendre des initiatives qui sembleraient contredire l'autorité épiscopale.

Devant cette situation bloquée bien malgré nous  , quelle autre solution que de se référer à l'article 7 du Motu Poprio :

"L'évêque est instamment prié d'exaucer leur désir. S'il ne peut pas pourvoir à cette forme de célébration , il en sera référé à la commission pontificale Ecclesia Dei".

Un dossier est donc en cours de constitution , qui devrait être remis prochainement à Rome par un de nos délégués.


Défendons notre bon droit !
Défendons notre pleine appartenance à l'Eglise catholique du diocèse de Reims !
Ne laissons pas mépriser les trésors de la liturgie traditionnelle ! Ne nous  laissons pas exclure !
Comme l'ami importun de la parabole évangélique, frappons...frappez sans vous lasser à la porte de votre père en demandant du pain. Demandez, discutez, écrivez.... et n'hésitez pas à nous contacter.



Pour mémoire..parmi bien d'autres textes .....

entretien  accordé par Monseigneur Ranjith Patabendige , secrétaire pour la congrégation du culte divin et la discipline des sacrements au journal Pétrus ( 5 nov.2007):

- Excellence, quel accueil a reçu le motu proprio de benoît XVI qui a libéralisé la sainte messe selon le rite tridentin ? Quelques uns dans le sein même de l'Eglise ont un peu "tordu le nez" ?

- "Il y a eu des réactions positives et , inutile de le nier, des critiques et des prises de position contraires, même de la part de théologiens, liturgistes, prêtres, évêques et aussi des cardinaux. Franchement, je ne comprends pas ces fomres d'éloignement et pourquoi pas ? de rebellion contre le Pape. J'invite tout le monde, mais par dessus tout les pasteurs, à obéir au pape qui est le successeur de  Pierre. Les évêques , en particulier, ont juré fidélité au Pontife : qu'ils soient fidèles et cohérents à leur engagement."







Publié dans Nouvelles du diocèse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fransl 15/01/2017 14:05

https://egalwat.net/2017/01/15/summurum-pontificum-et-lherisie-de-linforme/

Marc 15/11/2009 16:21


A quand une grand'messe traditionnelle chaque dimanche dans la grande nef de la cathédrale de Reims..........!!!! elle le mérite bien non....!!!!


Florian 15/10/2009 14:04


Juste une petite question: Vous appellez la messe dans la forme extraordinaire du rite (selon le missel du Bienheureux Jean XXIII) la messe traditonelle. Soit, mais alors celà sous-entendrait que
la messe en rite Paul VI n'est pas traditionelle. Dans ce cas même le Saint Père ne respecte pas la Tradition de l'Eglise.


pierre 09/07/2009 10:44

moi je n ' aime pas les messe en latin je trouve sa pas tres bien . je prefere les messe d ' aujour d ' hui et pas traditionelle donc moi je vote quon ne garde pas la messe latin c ' est ennuyeux !!!!!!!!!! on garde la messe de mainteenatn et beaucoup de gens pensent comme moi !!!!!!!!!!

Le collectif 08/10/2009 21:20


Cher monsieur,
si nous comprenons bien, comme vous n'appréciez pas la messe traditionnelle ( à tort qualifiée de "messe en latin" , puisque le nouvel ordo est normalemnt lui aussi en latin et ne devait au départ
être célébré en langue vernaculaire qu'exceptionnellement)  ; comme vous ne l'appreciez pas, donc, vous souhaitez qu'elle disparaisse. Soit.
Le problème étant que vous n'êtes pas pape ( permettez nous de nous en réjouir ;-)) , et que le saint Père souhaite expressément que les fidèles ou prêtres  qui le désirent puissent assiter ou
célébrer dans la forme extraordinaire.



ampen 25/03/2009 10:36

vous demandez que "le saint Père soit obéi" mais vous n'en faites pas de même puisqu'Il vous a demandé de reconnaître vatican2 au moment de la levée de l'excommunication et vous avez eu l'hypocrisie de faire semblant d'accepter à ce moment-là. Vous exigez de lui maintenant que l'Eglise renie Vatican2. vous appelez cela "la paix" , ? "l'obéissance" ? je ne comprends pas bien cette attitude de la part de personnes qui s'autodéclarent "être dans la vérité" il est naturel de se méfier de ceux qui s'autodéclarent  détenir la SEULE vérité : c'est un penchant   vers le totalitarisme autoritaire qui a tué des millions de personnes dans l'histoire.Les communistes étaient persuadés d'être dans LA verité.. et les nazis aussi. Un peu d'humilité s'il vous plait. Seul le Christ est  la vérité. merci