grande enquête pour concourir à la paix liturgique : Reims entre en campagne

Publié le par Le collectif

Le nouveau tract national de l'association Motu proprio France vient de sortir il y a quelques jours.Déjà tiré à 300000 exemplaires il a commencé à être distribué dans les églises et chapelles de France.

Il s'agit d'une enquête qui va s'étaler sur plusieurs mois  auprès des paroissiens  , afin de mieux connaître leurs opinions et souhaits en matière de liturgie , et de leur présenter la possibilité que leur offre le saint Père de vivre leur Foi dans la  forme extraordinaire du rite romain, à découvrir ou redécouvrir pour certains.

A Reims , le collectif pour la Paix Liturgique ne compte bien sûr pas passer à côté de cette occasion d'aller à la rencontre des fidèles du diocèse .

 Certains de nos membres reviennent depuis peu de Rome, où l'accueil qui leur a  été réservé par Monseigneur Perl ( secrétaire de la commission Pontificale Ecclesia Dei) a été bienveillant et ...compatissant .
C'est donc tout ragaillardis et plus que jamais forts de notre bon droit que nous comptons bien remettre le Motu Proprio et son application - ou plutôt sa scandaleuse non application dans le diocèse de  Reims
- au centre du débat  .


Il ne faut pas l'oublier en effet : Monseigneur Jordan désobéit au saint Père, méprise les fidèles attachés aux formes liturgiques traditionnelles , se moque de l'unité dans l'Eglise.
Il disait :  cela n'intéresse personne, il n' y a que cinq familles.. Depuis un an et demi, ce sont en moyenne 80 à 100 fidèles qui assistent chaque mois à la messe dans le rite extraordinaire à Reims. S'est -il déplacé une seule fois pour aller à leur rencontre ?
Puis il a dit : prenez patience , on va voir à l'usage.... Et que voit-on ? RIEN. Cette messe , qui n'a pas l'honneur d'être répertoriée sur le site du diocèse, annoncée nulle part , ne cause aucun trouble. Les fidèles viennent s'y sanctifier paisiblement  . Alors, quoi ? Alors RIEN. Toujours Rien.
Que répond Monseigneur Jordan aux demandes du prêtre désservant ? RIEN. Des arguments ? Aucun. Soulève-t-il des problèmes quelconques ? RIEN , vous dit-on !!!!
C'est le fait du prince : il n'y aura rien d'autre parce que Monseigneur en a décidé ainsi. Et les curés de paroisse qui en théorie pourraient prendre l'initiative d'aller contre cette volonté bien arrêtée risqueraient gros.

Voilà pourquoi il est important particulièrement dans cette situation de pouvoir échanger et nous expliquer librement avec les fidèles d'autres sensibilités .

Pour ce premier tractage rémois,ce fut la cathédrale qui fut à l'honneur.Les 200 fidèles qui assistaient à la messe grégorienne nous ont réservé un bon accueil , beaucoup nous ont dit être intéressés.

Du côté ecclesiastique , ce fut plus  mitigé : le curé de la cathédrale nous a laissé libéralement faire, tout en émettant une réserve :" vous savez que je ne suis pas trop pour". Nous le remercions ici pour son acceptation de notre présence.


petite "tranche de rire " ( ils nous le pardonnerons avec charité nous l'espérons) avec deux messieurs bien mis et assez jeunes , se présentant comme des Jésuites. Ils nous ont rendu les tracts , en nous disant être contre le rite traditionnel ,  que l'application du Motu proprio dépendait de l'évêque ( ce qui n'est pas le cas dans le texte du décret ). Enfin, comme nous leur expliquions que la première demande datait à reims de 1989 et que nous n'avions obtenu qu'une messe mensuelle , et uniquement depuis 1an et demi , l'un deux nous fit cette réponse magnifique :
"C'est normal. "rite extraordinaire" signifie que ce n'est pas pour tous les dimanches."
et pour conclure " moi, j'obéis au Pape". 
 
Si vous souhaitez vous aussi participer à cette campagne n'hésitez pas à nous contacter
pour la région Nord Est (100 km autour de Reims) . De bonnes volontés se sont  déjà levées dans certaines villes ( Soisssons, Epernay, Charleville-Mézières ) mais d'autres réclament encore des bras pour aller porter la bonne nouvelle du 7 Juillet 2007 !

Vous pouvez également vous rendre sur le site :
http://www.motupropriofrance.com/
où vous aurez accès au questionnaire , que vous pouvez remplir en ligne.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Robert Joseph 24/09/2009 03:36


Ces deux "messieurs jeunes et bien mis", avez-vous l'absolue certitude que c'étaient des Jésuites ? Si ce n'était pas le cas, il aurait fallu ne rien publier, même "pour rire". Car ce que j'ai lu
passe facilement pour une accusation de la Société de Jésus, et non de deux individus non identifiés. N'oubliez pas que les fils de Saint Ignace ont donné durant plus de quatre siècles, un apport
immense à l'Eglise, et de nombreux saints à notre Humanité. Et qu'elle n'est pas un bloc monolithique, mais composée d'hommes de cultures, d'origines, de connaissances et d'époques différentes. Et
comme vous le dites si plaisamment, oui, ils ont fait voeu d'obéissance au Pape, et en sont parmi les plus proches, sans renoncer pour autant à leur discernement dans la foi et la charité. Vive la
sainte Messe traditionnelle de l'Eglise du Christ, catholique et apostolique ! Béni soit notre pasteur Benoît XVI !


Le collectif 08/10/2009 21:14


Cher monsieur , a priori, lorsque nous discutons avec deux paroissiens qui se rendent à la messe , nous ne partons pas du principe qu'ils nous mentent ! Ils n'avaient pas du tout l'air de
plaisanter et nous n'allions pas leur demande rleur "celebret" comme preuve  de leur "identité sacerdotale". Nous ne souhaitions pas en relatant cette anecdote vécue jeter l'opprobre sur telle
ou telle congrégation , et en particuleir sur la Compagnie de Jésus qui comme vous le dites a tant apporté à l'Eglise... ne serait ce que les fructueux exercices spirituels de St Ignace ,
recommandés par tant de souverains pontifes.


laforse 01/08/2009 20:13

il faut que les églises de campagne revivent .Les personnes qui veulent aller à la messe dite moderne je ne suis pas contre,il ya a assez d'églises pour tout le monde.ILYA DE LA PLACE SUR TERRE POUR TOUS alors pourquoi dire la messe dehors ,ou dans des garages aménagés ,ce n'est pas en ce cachant que nous serons des apôtres. Mais ma famile et moi même ,veulent garder le rite latin. Et bien que l'on nous ouvre des églises de campagne. Je fait parti du conseil municipal je me bat pour garder l'église en bonne état mais QUELLE SERVE TOUS LES DIMANCHE bon s'en. On veut nous faire croire qu'il ni à plus de curé, c'est forcer il sont tous à la fraternité st pie x ,à la fraternité st pierre , au bon pasteur etc.......Ce ont eux qui convertisent !!!  Ilya que des jeunes abbés, mais les êvesques du diocèce n'en veulent pas .CHARITé chrétiennes je veux des explications

laforse 01/08/2009 20:12

il faut que les églises de campagne revivent .Les personnes qui veulent aller à la messe dite moderne je ne suis pas contre,il ya a assez d'églises pour tout le monde.ILYA DE LA PLACE SUR TERRE POUR TOUS alors pourquoi dire la messe dehors ,ou dans des garages aménagés ,ce n'est pas en ce cachant que nous serons des apôtres. Mais ma famile et moi même ,veulent garder le rite latin. Et bien que l'on nous ouvre des églises de campagne. Je fait parti du conseil municipal je me bat pour garder l'église en bonne état mais QUELLE SERVE TOUS LES DIMANCHE bon s'en. On veut nous faire croire qu'il ni à plus de curé, c'est forcer il sont tous à la fraternité st pie x ,à la fraternité st pierre , au bon pasteur etc.......Ce ont eux qui convertisent !!!  Ilya que des jeunes abbés, mais les êvesques du diocèce n'en veulent pas .CHARITé chrétiennes je veux des explications