Monseigneur BOISHU (évêque auxiliaire de Reims) pour la paix liturgique

Publié le par Le collectif

Monseigneur BOISHU, évêque auxiliaire du diocèse de Reims, se démarque de Monseigneur JORDAN, notre archevêque. En effet, dans le numéro de décembre de la revue du diocèse REIMS-ARDENNES, Monseigneur BOISHU écrit :

"Amour et
vérité se rencontrent"

+ Joseph BOISHU
Évêque auxiliaire

Nous voici depuis quelques semaines dans une zone de turbulences ! La fondation de l'Institut du Bon Pasteur à Bordeaux et l'annonce d'un motu proprio ont ému nombre de fidèles et fait craindre aux pasteurs une remise en cause du dernier Concile.

Inutile de dire que ces événements habitaient les évêques à leur arrivée à Lourdes. Mais pourquoi se laisser prendre par la peur ? Ce motu proprio n'est pas encore écrit et il ne le sera pas sans le concours de cette commission Ecclesia Dei à laquelle participe le cardinal Ricard. L'objectif de Benoît XVI est d'essayer de trouver un moyen d'accueillir dans la communion de l'Eglise les disciples de Monseigneur Lefebvre et plus généralement de favoriser la vie ecclésiale entre les fidèles qui, tout en adhérant au concile Vatican II, manifestent des sensibilités diverses. Comment ne serions-nous pas en accord avec un tel objectif ?


Monseigneur, nous vous remercions pour ces paroles de paix et de charité qui démontrent que vous n'adhérez pas à l'exclusion dont nous sommes victimes dans le diocèse.
Si nous osions, nous vous supplierions de convaincre Monseigneur JORDAN d'accuillir enfin tous ses enfants.


Publié dans DOCUMENTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article