LA FORME EXTRAORDINAIRE DU RITE ROMAIN CELEBREE A REIMS!

Publié le par Le collectif

Chers amis,

Ce matin, en l'église sainte Jeanne d'Arc, a été célébrée la Messe selon la forme extraordinaire du rite romain par l'abbé MARCHADIER.
Belle, très belle Messe devant une nombreuse assistance. ...Nous avons compté plus de 200 personnes dont une soixantaine d'enfants.
Nous reviendrons prochainement plus en détail sur cette célébration dans les prochains jours, mais dès aujourd'hui, nous pouvons réfléchir à cet évènement de ce matin.

La première constatation est le nombre de fidèles présents: plus de 200. Quand on se souvient que des années durant, ces fidèles n'existaient pas dans le discours de Monseigneur JORDAN, nous sommes heureux de montrer de manière irréfutable que les sacrements célébrés selon la forme autorisée par le Pape Benoit XVI répond à une attente réelle de nombreux fidèles. Ainsi, plus rien ne peut s'opposer à la célébration régulière (chaque dimanche ou plus) de la Messe dite "traditionnelle" à Reims.

La seconde réflexion est davantage une émotion. Il faut avoir rencontré toute ces familles, avoir discuté avec ces chrétiens pour se rendre compte qu'aujourd'hui est le fruit d'une très longue espérance, si souvent déçue. Merci à tous ceux qui avec quelques mots nous ont dit leur joie, leur émotion, mais surtout leur impatience de pouvoir enfin vivre leur foi catholique selon une spiritualité largement soutenue par le Pape Benoit XVI.

N'hésitez pas à porter votre témoignage de cette journée dans le commentaires.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dive 30/01/2008 02:04

Bonjour,Je ne connais jusqu\\\'a présent que la messe issue de la réforme, je voudrais donc savoir si la messe est entiérement en latin ou si c\\\'est uniquement les chants. Si c\\\'est l\\\'integralite de l\\\'office qui est parler ainsi, je ne risque pas d\\\'assister un jour à ceux la. Mais si c\\\'est les chants et quelque passages  court, au contraire c\\\'est bien. J\\\'aime bien les chants en latin. Je ne chante pas, car a du mal quand je ne comprend pas tout. Cela explique ma rétitence pour une messe totalement en latin. Pas pour qu\\\'elle ce fasse, mais pour que je me deplace pour y assister.Sinon ou j\\\'habite dans le Val D"oise, il a  ma connaissance aucune paroisse qui fait la forme extraordinaire du rite romain. Je pense aussi qu\\\'il a un ammalgame avec traditionaliste et integrisme. Traditionaliste c\\\'est les catholiques attacher a la forme d\\\'avant Concile Vatican 2 et les integristes sont des gens pour moi, qui sont pret même a ce battre pour venir à leur fin, à pertuber une célébration. Ce qui c\\\'est passer il a quelques annéees, dans ma paroisse. Une cassure c\\\'est renforcer, depuis.

G.C 24/10/2007 14:14

belle cérémonie, en effet : on sentait beaucoup d\\\'émotion chez certains fidèles. Nous avons été très surpris du nombre important de personnes présentes. Comment une telle communauté a-t-elle pu être méprisée et comptée pour rien durant tant d\\\'années ?
Visiblement, Reims a vraiment besoin d\\\'une paroisse traditionnelle à part entière. En tous les cas , une messe tous les dimanches est le minimum ! Et cette première messe était une telle réussite que cela nous motive pour continuer. Bravo au collectif qui se bat pour nous, fidèles "de base".
 

Steve 22/10/2007 10:23

Quel plaisir de découvrir que dès la première messe une communauté bien fournie de fidèles attachés à la forme extraordinaire à Reims en union avec le Pape existe, et ce malgré les difficultés que représente la célébration une fois par mois ! Très belle messe, avec une bonne chorale grégorienne, un lieu adapté, des servants de messe impeccables et un abbé mesuré, au sermon 100% catholique, qui a remercié Mgr Jordan et le prêtre de l\\\'église Sainte Jeanne d\\\'Arc.
Un grand merci au collectif et à ses anciens...
 
 

mireille 21/10/2007 19:28

Magnifique messe, quel bonheur : nous avons beaucoup pensé à ceux , présents ou absents, qui se sont battus depuis tant d'années pour obtenir cette chose qui devrait être toute simple .
Maintenant, nous attendons bien entendu une heureuse suite : une messe HEBDOMADAIRE. Au minimum.

XA 21/10/2007 19:16

De tout coeur avec vous en ce jour que vous avez tant attendu. Une petite pensée aussi pour une famille qui s'est bien battue et qui n'aura pas connu cette journée (à moins qu'elle ait fait le déplacement ? hihi).
 
Sursum corda !
 
XA