Monseigneur JORDAN est-il d'accord avec le cardinal RICARD?

Publié le par Le collectif

LOURDES (Hautes-Pyrénées), 9 nov 2006 (AFP) - Messe en latin: oui à une diversité mais régulée (Mgr Ricard)

Le cardinal Jean-Pierre Ricard, président de la Conférence des évêques de France, a souligné jeudi son souhait de réconciliation avec les intégristes mais mis en garde contre "la tentation d'une +religion à la carte+".

"Nous souhaitons poursuivre l'accueil de ceux qui gardent un attachement à la messe dite +de Saint Pie V+", la messe en latin d'avant Vatican II, a dit Mgr Ricard aux évêques au terme de leur assemblée plénière d'automne à Lourdes (Hautes-Pyrénées). "Une diversité est possible. Mais celle-ci doit être régulée. Il en va de l'unité de la liturgie et de l'unité de l'Eglise".

"Il faut résister aujourd'hui à la tentation d'une +religion à la carte+", a-t-il ajouté, "comme évêques, nous sommes prêts à veiller, avec le Saint-Père et sous son autorité, à l'unité et à la communion au sein de nos Eglises locales et entre nos Eglises".

Mgr Ricard a remercié les évêques de leur soutien pour mener cette réconciliation "dans la charité et la vérité", manifesté dans un message inhabituel où ils demandent aux intégristes désireux de revenir dans l'Eglise un assentiment "sans équivoque" à ce qu'elle est aujourd'hui.


C'est avec une grande joie que nous lisons les propos du Cardinal RICARD, président de la conférence épiscopale française. En effet, il prône l'accueil des fidèles attachés au rite dit de saint Pie V et appelle à la communion.
Quand donc Monseigneur Thierry JORDAN , archevêque du diocèse de Reims, mettra-t'il fin comme le demandent le Saint Père et l'immense majorité de ses confrères, à l'exclusion et à la querelle liturgique?
Monseigneur, écoutez la supplication de tant de fidèles qui vous sont confiés!!


Publié dans DOCUMENTS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article